Paris 1er

PREJUDICE IMMOBILIER - De l'importance du lieu où l'on se fait assassiner


Cass.civ.2, 20 avril 2023, 21-20.644

 

Au terme de cette affaire un peu particulière, la deuxième chambre civile vient préciser que la perte de valeur d’un bien immobilier dans lequel un assassinat avait été perpétré, n’est pas un préjudice indemnisable.

 

L'un des héritiers avait formé une demande d'indemnisation du préjudice résultant de la dépréciation de l'ensemble immobilier dépendant de la succession du défunt à la suite de son assassinat en ces lieux. La cour d'appel avait retenu que les dispositions de l'article 706-3 du code de procédure pénale permettaient aux proches de la victime décédée à la suite d'une infraction, d'être indemnisés de leurs préjudices par ricochet, selon les règles du droit commun. La décision des juges du fond semblait faire de la sorte une application extensive du principe de réparation intégrale. 

 

La deuxième chambre civile casse l'arrêt rendu au visa de l'article précité, en retenant que la perte de valeur alléguée du bien immobilier dans lequel les faits avaient été commis ne résulte pas d'une atteinte à la personne de la victime directe.

 

Si le mieux est de ne pas se faire assassiner du tout, cela va de soi, mieux vaut se faire assassiner hors de chez soi. 

 


Articles similaires

Derniers articles

PROCEDURE – Sur la péremption d’instance

CONSTRUCTION – Sur l’étendue de la réparation des dommages causés par les constructeurs et sur l’appréciation des clauses limitatives de responsabilité

TROUBLES ANORMAUX DU VOISINAGE – Sur les conséquences liées à l’antériorité des causes du trouble anormal de voisinage

CONSTRUCTION – Du point de départ du délai de recours entre constructeurs

CONSTRUCTION – Nouvel exemple d’appréciation de la réception tacite

ASSURANCE CONSTRUCTION – Sur l’appréciation de l’activité déclarée par l’assuré

CONSTRUCTION – Sur la responsabilité du vendeur d’EPERS

CONSTRUCTION – Sur la présomption de responsabilité de l’article 1792 du code civil

CONSTRUCTION – De l’appréciation du caractère apparent du désordre

ASSURANCES – Sur l’étendue du recours de l’assureur en cas de sinistre incendie et sur l’interprétation de l’article L 121-12 du code des assurances

CONSTRUCTION – Appréciation de la cause étrangère en matière de responsabilité civile décennale

DROIT DES ASSURANCES – Sur la sanction du non-respect des dispositions de l’article R 112-1 du code des assurances