Paris 1er

TROUBLES ANORMAUX DU VOISINAGE – Sur les conséquences liées à l’antériorité des causes du trouble anormal de voisinage


Cass.civ.3, 23 novembre 2023, 22-11047

 

Cette affaire avait trait à un trouble anormal de voisinage causé par un mur édifié en bordure d’un immeuble voisin. Les propriétaires voisins qui se plaignaient que ledit mur qui était accolé à leur immeuble obstruait l’unique fenêtre éclairant l’escalier commun de leur bien, avaient agi en justice en réclamant des dommages intérêts sur le fondement de la théorie des troubles anormaux du voisinage.

 

Les juges du fond avaient rejeté leur demande indemnitaire au motif que le mur était déjà construit au lorsqu’ils avaient l’immeuble.

 

La Haute juridiction casse l’arrêt rendu par la cour d'appel, au motif qu’en application du principe selon lequel ne peut causer à autrui des dommages excédant les inconvénients anormaux du voisinage, sauf dispositions particulières l’antériorité du trouble anormal de voisinage ne prive pas le voisin victime de son droit à réparation au titre de la persistance de celui-ci.

 


Articles similaires

Derniers articles

PROCEDURE – Sur la péremption d’instance

CONSTRUCTION – Sur l’étendue de la réparation des dommages causés par les constructeurs et sur l’appréciation des clauses limitatives de responsabilité

TROUBLES ANORMAUX DU VOISINAGE – Sur les conséquences liées à l’antériorité des causes du trouble anormal de voisinage

CONSTRUCTION – Du point de départ du délai de recours entre constructeurs

CONSTRUCTION – Nouvel exemple d’appréciation de la réception tacite

ASSURANCE CONSTRUCTION – Sur l’appréciation de l’activité déclarée par l’assuré

CONSTRUCTION – Sur la responsabilité du vendeur d’EPERS

CONSTRUCTION – Sur la présomption de responsabilité de l’article 1792 du code civil

CONSTRUCTION – De l’appréciation du caractère apparent du désordre

ASSURANCES – Sur l’étendue du recours de l’assureur en cas de sinistre incendie et sur l’interprétation de l’article L 121-12 du code des assurances

CONSTRUCTION – Appréciation de la cause étrangère en matière de responsabilité civile décennale

DROIT DES ASSURANCES – Sur la sanction du non-respect des dispositions de l’article R 112-1 du code des assurances